visitez l'aquarium

Récentes actions :

La tortue verte « CAT » a rejoint la mer le vendredi 22 avril

Soignée depuis le 27 Mars dernier au Centre de Soin des Tortues Marines de la Guadeloupe, la Tortue Verte surnommée « CAT » a rejoint la mer le vendredi 22 Avril.

cat

en savoir plus

La tortue verte « LOLO » rejoindra la mer le vendredi 14 août, plage de Clugny à Sainte Rose

Soignée depuis le 25 mai dernier au Centre de Soin des Tortues Marines de la Guadeloupe, la Tortue Verte surnommée « Lolo » sera remise à la mer le vendredi 14 août...

lolo

en savoir plus

PLANUGWA

En 2013

La mission Planugwa 2013 s’est déroulée du 21 au 30 août, elle est pilotée par l’association Igrec Mer. L’équipe 2013 est constituée de scientifiques et d’aquariologistes, et regroupe différents partenaires de l’opération : la DEAL, l’association IGREC MER, l’aquarium de la Guadeloupe, Océanopolis, l’aquarium de la Rochelle, Marineland d’Antibes.

l'equipe

L’équipe Planugwa 2013, de gauche à droite et de haut en bas : Philippe GODOC, Pascal COUTANT, Sébastien DELAPORTE, Sidonie CATTEAU, Dominique BARTHELEMY, Alain CALAIS, Amélia CHATAGNON, Franck MAZEAS, Eneour PUILL-STEPHAN, Jérôme COUDRET, Matthieu COUTANT.

La mission a été organisée en 2 phases.

La première phase était consacrée au corail Corne d’Elan, Acropora Palmata. La ponte de cette espèce était prévue cette année entre 2 et 4 jours après la pleine lune du mois d’août. Les 23, 24 et 25 août des plongées de nuit ont donc été réalisées sur la pointe Lézard à Bouillante. Les pontes ont finalement eu lieu les nuits du 24 et 25 août aux alentours de 21 heures. Deux techniques ont été utilisées pour la récolte des gamètes : le filet fixe et le filet mobile. Le filet fixe est fixé au préalable sur une colonie corallienne, il a l’avantage d’offrir une grande surface de récolte. Le filet mobile, quant à lui, est pris à la main par le plongeur et permet de manœuvrer au dessus de plusieurs colonies et de naviguer en fonction des observations des plongeurs. Grâce à ces techniques, environ 30 000 gamètes d’Acropora Palmata ont pu être collectées. La fécondation des gamètes a été réalisée directement sur le bateau, où un petit laboratoire a été aménagé. Une fois cette opération réalisée, les œufs fécondés ont été emmenés en voiture jusqu’à l’Aquarium où ils ont été transférés dans les enceintes d’élevage prévues à cet effet.

recolte d'oeuf

Récolte des œufs avec un filet mobile au dessus d’une colonie d’Acropora Palmata, pointe Lézard, Bouillante.

La seconde phase de la mission était consacrée à deux autres espèces : Montastrea annularis et Montastrea faveolata. Les plongées ont été effectuées les 27 et 28 août, soit 6 et 7 jours après la pleine lune. L’équipe a choisi le site de Rivière-Sens à Gourbeyre où plusieurs colonies de Montastrea avaient été repérées à environ 8 mètres de profondeur. Les pontes ont eu lieu les deux soirs aux alentours de 21h30. Grâce aux mêmes techniques utilisées sur l’autre espèce de corail, plus de 600 000 gamètes d’Orbicella faveolata et 160 000 gamètes d’Orbicella annularis ont été collectées.

Vous pouvez revivre la mission au jour le jour sur le blog "Planugwa 2013" : Accédez au blog Planugwa

recolte d'oeuf avec filet

Récolte des œufs avec un filet fixe au dessus d’une colonie d’Orbicella annularis, Rivière-Sens, Gourbeyre.

La mission Planugwa 2013 se termine donc avec un total de près de 800 000 gamètes récoltées, fécondées, puis mis en élevage.

L’ensemble des larves obtenues suite à la fécondation a été répartie entre les différents aquariums partenaires (Guadeloupe, Océanopolis, La Rochelle, Marineland).

En Guadeloupe, environ 1 mois après la récolte, les larves se sont bien fixées sur les supports mis à leur disposition dans les bassins d’élevage. Elles se sont développées et se sont transformées en polypes munis de tentacules. Se sont ces polypes, en se multipliant (on dit qu’ils "bourgeonnent"), qui formeront une colonie corallienne.

Acropora Palmata 2 mois après la récolte des gamètes

Acropora Palmata 2 mois après la récolte des gamètes. On distingue bien la présence de plusieurs polypes, identifiables grâce à leurs tentacules.

Les coraux continuent donc leur croissance. Ils sont nourrit trois fois par jour de petits crustacés (copépodes et larves d'artémias). De plus, des coraux adultes des mêmes espèces ont été introduits dans les bassins pour permettre le transfert de zooxanthelles sur les larves. Les zooxanthelles sont des algues qui vivent en symbiose avec les coraux, c'est-à-dire que chacun d’eux tire bénéfice de l’autre.

L’équipe d’Igrec Mer va continuer de veiller au bon développement des coraux et tout faire pour mener leur développement plus loin que ceux de l’année dernière, qui ont survécu jusqu’au 6ème mois.

Un projet co-financé par :